Une certaine idée de la classe…

Lu (chez le coiffeur) (je déteste les massages du cuir chevelu devenus incontournables) (je n’aime pas qu’on me masse le crâne quand je suis mal assise, les cheveux mouillés, de la mousse dans les oreilles et les yeux aveuglés par les spots au plafond) (qui a décrété ce truc-là) bref, j’ai lu dans le Gala du 26 janvier 2011 :
Confessions exclusives Florence Woerth,
La contre-attaque d’une femme blessée

Franchement, il faut lui trouver un stagiaire en Relations Publiques. Dans Gala…

Elle dit que maintenant ça va mieux, qu’ils ont repris une vie normale, avec des sorties au théâtre, au resto. On la voit en photo dans sa (grande) maison. Elle est surprise de tout un tas de trucs qui se sont passés, et le déchaînement médiatique et perdre son emploi et tout ça.
Mais maintenant, elle va mieux : elle se confie à Gala.
(en exclusivité)
(oui madame)