En fait, on sait les choses…

Je suis une fille qui entasse un peu (beaucoup). Depuis quelque temps, j’essaie de faire du tri dans les magazines qui forment une pile dangereuse dans un coin du salon (dangereuse parce que risquant d’envahir l’appartement).
Avant de jeter, je re-feuillette tout
et je découpe ce que juge intéressant à garder. Je fais donc une sorte de revue de presse du passé. Et c’est étonnant…

Je vais vous en livrer quelques trouvailles.

Dans les Inrocks n°689 du 10 février 2009, un article intitulé : « Crise et Écologie, le bal des hypocrites » (globalement ça dit que les vrais écolos ne font aucune confiance au gouvernement pour « mener la bataille écologique » malgré des grenelles et autres mesures vertes). En haut à droite, un encadré : « Silence sur la relance nucléaire ». Je rappelle la date : février 2009. Et maintenant, je résume le contenu :

  • D’abord le fait que le 29 janvier 2009, Nicolas Sarkozy annonce la construction d’un deuxième réacteur EPR en Normandie. Le journaliste précise : « peu de réactions devant cette annonce unilatérale et opaque de l’hyperprésident. » Il note une réaction du PS (« frappée par des méthodes dignes d’une monarchie nucléaire ») mais précise que cette « question n’agite pas les médias » et que le « reste de la classe politique n’a pas semblé s’en émouvoir ». Comme si, dit-il, « la politique énergétique française avait été et continuerait à être nucléaire. »
    Précisant que la technologie EPR génère moins de déchets mais qu’elle est 7 fois plus radioactive », il termine son article par un « À quand un vrai débat sur l’avenir énergétique ? »
  • Réponse : Peut-être à partir du 14 mars 2011 quand au Japon, à Fukushima plus exactement, le monde a peur…

Ce que je constate avec l’exercice, c’est qu’au fond on a quasiment toute l’information sous les yeux, que nos yeux la balayent, et que nos yeux s’ouvrent, écarquillés comme s’ils venaient de découvrir, quand ça fait la Une du JT et qu’il est un peu tard parfois.
Autre exemple :
Un article (toujours dans Les Inrocks) daté du 11 novembre 2009 au sujet d’un documentaire intitulé « Justice sous tutelle » diffusé sur Canal + : « système judiciaire de + en + grippé », « justice sans moyens », « paysage dévasté »… L’article se termine par un « Le diagnostic est imparable et appelle à un réveil démocratique. »
Donc daté du 11 novembre 2009.
Rappelez-vous, cette année même, il y a à peine plus d’un mois, la grève des magistrats. Oui, vous aviez déjà oublié, c’est normal, le Japon, le FN, tout ça, on hiérarchise, on trie, on évacue au fur et à mesure. Sinon on serait lourd comme un porte-avion. (j’ai des doutes sur cette image) (mais j’en trouve pas d’autre)

Dans l’exercice également, je prends la mesure aussi de tous ces disques, livres, expos, films, pièces de théâtre qui s’ajoutent au fil des pages que je tourne. Des choses présentées comme incontournables dont je ne me rappelle absolument pas, des découvertes oubliées, des souvenirs quelquefois de beaux moments de lecture ou d’écoute, mais quel vertige…