Philo-sophie le retour ou : comment ne pas finir empaillée en trophée dans une salle à manger ?

Il y a longtemps, chaque lundi matin, j’écrivais à mes copines une philo-sophie, sorte de newsletter pas sérieuse qu’elles recevaient dans leur boîte mail. M’est apparu que ce lundi matin pourrait commencer par une nouvelle philo-sophie, ça fait longtemps qu’on n’a pas trop ri par ici…

Lire la suite de "Philo-sophie le retour ou : comment ne pas finir empaillée en trophée dans une salle à manger ?"

« Ne crains pas la perfection, tu ne l’atteindras jamais » disait Dali.

J’allais écrire sur « le problème avec les cheveux » mais j’en ai déjà parlé dans une ancienne philo-sophie. C’était une « philosophie décoiffée », à l’intérieur de laquelle on assiste à un dialogue extrêmement pertinent entre Narcisse et soi-même. (il y est question de beauté intérieure obligatoire et d’insulte à agent) (l’agent étant Narcisse, petit monstre tortionnaire). Donc, […]

Lire la suite de "« Ne crains pas la perfection, tu ne l’atteindras jamais » disait Dali."

philo-sophie décoiffée

La philo-sophie, ce matin, va aborder ce sujet délicat qu’est la frange qu’on a demandée du bout des lèvres et que l’on regrette amèrement ensuite. Troisième jour, un coup d’œil à la glace : c’est encore pire. Les épis, après le sommeil, reprennent leur place d’avant le brushing. Et cette frange + les épis, ben, oui, […]

Lire la suite de "philo-sophie décoiffée"