Horoscope 2012 (avec les mayas, les chinois, les étoiles et le tarot)

Comme une tradition désormais, en début de nouvelle année, je vous livre les prévisions astro-numéro-chinoiso-kabilistico-ésotériques de l’année à venir passée par le filtre de mon intuition désordonnée…
J’ai donc été lire des choses diverses et variées – constatant au passage que la prévision gratuite se fait de plus en plus rare – afin d’éclairer votre lanterne pour ce 2012 qui nous attend.
Souvenez-vous, l’an 2011 était sous le signe du lapin chez les asiatiques, on donnait du 4 et y’avait du bélier chez Uranus.

Pour 2012, il va falloir compter : sur les mayas (incontournables puisqu’ils ont carrément annoncé une échéance cosmique, oui pas moins), un dragon de terre, avec un n°5 pas Chanel du tout et vaguement une boucle de Mars en Vénus, sans compter qu’« Uranus maintient son cap ». Inutile de vous dire que ça m’a mis l’eau de la divination à la bouche…

J’avoue que si jusqu’ici je prêtais peu de cas à l’apocalypse prévue par les mayas, la lecture plus approfondie du sujet m’a quand même fascinée.
Donc d’après eux, on entre dans une ère nouvelle qu’ils appellent : l’Ere du 5ème Soleil ou encore Ere de l’Ether. (avouez qu’ils avaient le sens de la formule du titre de film hollywoodien).

Pourquoi tant de bruit au sujet de cette ère ? Ben, finalement, c’est si compliqué que ça.
D’après eux, en 2012, on aura fait le tour des quatre éléments (eau, feu, air, terre), et voilà qu’un cinquième (« rare » précise le site consultée) va nous envahir : le fameux éther. L’éther qui sert à « transmettre les ondes énergétique »s : donc en 2012, ouvrez grands vos shakras, y’a nos auras qu’émanent à bloc !
Au passage, je m’interroge. Ceux qui parlent de l’ère du numérique dans laquelle nous sommes entrés sont pro-mayas, c’est obligé : les mayas disent bien qu’on bascule dans l’ère des ondes et de la transmission. Pour un peu on va se mettre à y croire à leur éther…

D’après les mayas toujours, 2012 c’est la fin d’un cycle qu’a duré 26 000 ans. (Ouais, je sais, je me suis dit pareil, c’est quand même pas de bol, sur 26 000 ans il a fallu que ça tombe sur nous). Et il se trouve que la terre sera au même endroit pile poil que le noyau galactique (ne me demandez pas ce que c’est) comme il y a 26 000 années tapantes : même jour, même heure (le fameux 21 décembre).
Le site parle d’un « alignement d’exception concernant de nombreux objets célestes » : vise le tableau !
Par contre, je n’ai rien lu qui parle d’apocalypse, seulement une « entrée dans une grande ère de transition faite de lumière et de sagesse… » Si seulement. On devrait être très très éclairé puisqu’il va y avoir une « sorte de prise de conscience profonde et universelle ». Finalement, on a peut-être du bol ?

Sauf que voilà, y’a le dragon d’eau (selon les chinois) qui va nous plomber toute l’année.
Parce qu’eau et terre (éther ?) ça fait du conflit. En plus, l’eau cette année c’est celle de l’océan, force destructrice ou énergie positive selon la direction qu’on lui fera prendre.
Le dragon est un animal déterminé, « faire ce qu’il veut » est sa comme qui dirait seconde nature. Globalement ça fait une année qui craint niveau catastrophes naturelles (et je vous épargne la liste des maladies annoncées, je sais qu’il y a des hypocondriaques parmi les lecteurs de ce blog).
Ce que j’ai retenu surtout, c’est que chien et dragon ne s’entendent pas du tout, du tout. Et je suis chien en chinois. On me recommande donc d’acheter une amulette coq afin de me protéger… ou n’importe quoi « coq ». Autant vous dire, l’astrologie chinoise m’a calmée.

Du côté de la kabale et de la numérologie, 2012 (2+0+1+2) ça nous fait une année 5. (ce qui rejoint les mayas et leur cinquième soleil, notez…) (ça fout la trouille à force)
5 = année du milieu donc du changement. (Même ils disent « des grands bouleversements ») Pourquoi le milieu signifie nouveauté ? ça, mystère…
Mais en kabalistique, 5 ça bouge, ça change, et ça réclame plus de bien-être. Le n°5, ça n’est pas un état, mais un ACTE ! (y’en a qui voient ce que je veux dire… ;-)
Le 5 en tarot, c’est le pape. Pas d’inquiétude, ça ne signifie pas abstinence. Il va peut-être nous guider au milieu de ces chamboulements prévus sur la terre comme dans la mer. Un truc qui m’a fait rire (et après le truc du coq pour combattre le dragon, j’en avais bien besoin) :
Sachez que dans un tirage de cartes, si le pape tombe « À gauche, bon conseiller, lucide, sa vision de la situation est claire. Il se montre prévenant, chaleureux. » Si c’est « À droite, présume un peu trop de ses forces. Il n’écoute pas forcément les bons avis. »

Pour le reste
Pluton en Capricorne : nettoyage et transformation. Uranus l’audacieux nous dynamise et nous réveille (Audray Gaillard dit carrément que « Certains tourneront une page sans préavis »).
Et ça finit carrément par une « plongée dans une quête de dépassement, d’élévation et dans la recherche de nouvelles limites » : c’est l’effet bien connu de Saturne en Scorpion.

Bilan : Tout ça fait que forcément, ça va bouger.