Le matin, je marche

Texte 1 ≈ Sortir du vide ≈ journal vrai/faux de Sophie Poirier ≈  Le matin, je marche. Et en même temps je parle. J’enregistre. (…)


Et en même temps je parle. J’enregistre.

Ce matin, j’ai parlé de la difficulté à traverser cette zone transparente entre moi et faire.
J’ai aussi chanté en même temps que Bashung sur Vénus.
J’ai écouté ce que j’avais enregistré avant-hier, quand je raconte un morceau du futur livre. J’entends ma respiration au milieu des mots. Comme une métaphore.

Je peux faire ça parce qu’il y a un paysage autour. Et que je suis seule sur le chemin.
J’éprouve un certain plaisir à cette solitude de marcheuse-parleuse.


≈ lire l’ensemble des textes de Sortir du Vide