texte 5 ≈ Sortir du Vide ≈ journal vrai/faux de Sophie Poirier ≈ Je m’essaie à une sorte de méthode Coué :  se concentrer sur toutes les autres choses afin que ÇA passe inaperçu. (…)


Je m’essaie à une sorte de méthode Coué :  se concentrer sur toutes les autres choses afin que ÇA passe inaperçu.

Je garde en tête cette phrase lue dans Le Psychanalyste quand il lui dit : « et si on regardait les choses autrement ? » Efficace pour le personnage du livre, Louise, je m’accroche à cette question-injonction. On ne sait jamais…

Je ne sais pas s’il vaut mieux que j’écrive ici le matin un bilan d’hier ou que j’écrive le soir un bilan du jour depuis le matin ?

Deux dames se sont presque battues pour être celle qui payait les glaces. Celle qui a gagné a physiquement empêché l’autre d’entrer dans la boutique. C’était violent comme geste. Celle qui a perdu s’est tournée vers son mari, le visage fermé, et a dit : « J’en ai marre de ta mère, elle veut jamais que ça soit moi. »

Je suis persuadée d’avoir la solution à mes problèmes : faut juste que j’aille la chercher.

Je commence à me sentir bien ici.

* Le Psychanalyste, Leslie Kaplan, 1999.


in Sortir du vide

Rédigé par sophie

Auteure et rédactrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s