Texte 14 ≈ Sortir du vide ≈ journal vrai/faux de Sophie Poirier ≈ J’ai passé une journée pleine. Ce sont les autres qui l’ont rempli. (…)


J’ai passé une journée pleine. Ce sont les autres qui l’ont rempli. Par leurs mots, leur énergie, et leur courage qui recouvre ponctuellement les doutes.
Se souvenir de l’importance de l’art en partage.
Se souvenir que ÇA, le territoire des peurs, est un territoire poreux. Et que nous y sommes nombreux.

Curieusement, le sentiment de liberté – exalté par les auteurs présents et leurs acteurs – ressenti dans une Citadelle. Endroit qu’on désigne comme une Place Forte, parfois.

Par contre, je ne marche plus, je ne fais plus de vélo.
Je ne peux pas tout faire à la fois.
Défi. Ou Flemme.

Le soir, je lis Télérama. J’ai décidé de ne pas acheter de livres. De lire ceux que j’ai à côté de mon lit depuis des mois. J’ai envie de relire La Faim de Knut Hamsun.
En écrivant ces phrases, je me donne une image Intello de gauche à mort.
Alors que demain, chez le coiffeur, je lirai Voici.


in Sortir du Vide

Rédigé par sophie

Auteure et rédactrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s