Ma première rencontre avec Hubert Chaperon, c’est le soir de son spectacle Journal d’un acteur. Je l’avais racontée ici : « Il y a les vivants… » Il était question de tempête ce soir-là en décembre 2011, de celle qu’il avait fait naître en moi. On avait échangé quelques mots à la sortie du spectacle, et je n’y peux rien, mais ce monsieur me fait ça : la tempête, l’énergie, la présence physique forte, avec tout ce désir de raconter et les doutes qui se mélangent au plaisir pris à être là, en vie et en scène.

Quand la boîte de production J’adore ce que vous faites nous a demandé (le 101 = Célestin + Sophie) de créer l’affiche du prochain spectacle d’Hubert Chaperon, j’ai jubilé… Ainsi la rencontre allait se prolonger.

D’abord, il a raconté autour d’une table. Ensuite je suis allée à Blaye voir la « petite forme ». Bientôt il y aura le spectacle en entier.

L’affiche du Spectacle
L’Assiette à Blaye

Rédigé par sophie

Auteure et rédactrice.

un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s