Texte 20 ≈ Sortir du vide ≈ journal vrai/faux de Sophie Poirier ≈ Les blogs me lassent. Les claviers gênent mes doigts. (…)


Les blogs me lassent. Les claviers gênent mes doigts. Les mots éclairés par l’écran me font mal aux yeux.
Je retrouve le plaisir du stylo sur la feuille. Mon écriture est large et grosse, je m’étale.

Tout ce vent, quand on marche le long de la Garonne, tout ce vent vraiment, c’est très excitant.

Je crois qu’il faut absolument que je m’isole pour écrire.
Loin. Seule. Silence. Quelques jours au moins. Essayer.

On m’a fait lire des poèmes écrits par un directeur des impôts. J’ai imaginé qu’il ne devait pas être trop sévère en situation de contrôle fiscal, mais je me trompe sûrement : il ne faut jamais confondre l’homme avec l’auteur.
Ce que je viens d’écrire là, on dirait un commentaire dans un article du Nouvel Obs.


in Sortir du Vide

Rédigé par sophie

Auteure et rédactrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s