J’écoute cette émission. Magnifique.
L’Atelier intérieur.
C’est la grève de France Inter qui me fait arriver là, sur France Culture. (et ce soir, vous allez prendre le temps d’écouter cette émission, c’est délicieux, et plein de baume pour se réchauffer l’âme et se donner du courage en janvier)

Cette vieille Thérèse évoque le bouleversement à 42 ans quand elle découvre l’amour avec les femmes, sa propre sexualité alors qu’elle est mariée, mère de famille.
Elle dit cette phrase :


« Quand l’avenir bascule parce qu’une main s’aventure… »

Cette simple caresse, et parfois la vie toute entière qui change.

Elle parle de maintenant , âgée, où « chaque geste devient presqu’un chef d’œuvre ».
Cette phrase me rappelle ma lenteur. Quand ma vie ressemblait à des proverbes chinois.**

Elle dit qu’il faut être contente de soi. Que c’est cela qui est important, pas être belle ou désirable, mais se regarder et être encore contente de soi.

Elle invente sa vieillesse. Elle invente LA vieillesse.***

C’est ce qui m’attend. Et de pied ferme. Une aventure de plus. Mais on verra ça plus tard…

*Phrase du texte d’intro de l’émission ©Aurélie Charon

**

IMG_1440

*** Elle invente ça tout particulièrement : http://www.lamaisondesbabayagas.fr/

Rédigé par sophie

Auteure et rédactrice.

un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s