l’angoisse de la carte d’identité

Texte 30 ≈ Sortir du vide ≈ journal vrai/faux de Sophie Poirier ≈ « J’avais découpé cette phrase : Savoir qui on est, ça rassure. Ça fige aussi. (…)« 

J’avais découpé cette phrase :
« Savoir qui on est, ça rassure. Ça fige aussi. »

Tout va bien.
Je ne suis pas de glace, ni de marbre. Je vacille plutôt pas mal, même.
J’ai du soubresaut en stock.
La palpite est retapée chez moi, vous savez, alors je cogne fort à la porte de moi-même.
Je ne me laisse pas toujours entrer.
Je me méfie.

Je suis sûre que s’il y avait un docteur dans la salle, il dirait : « Mais faites donc la paix avec vous-même. »
Ouais, voilà, bien sûr… Facile à dire.

« Ça rassure mais ça fige aussi. »
Bon. D’ac.
On bouge ?


≈ lire l’ensemble des textes de Sortir du Vide