Cette seule phrase que j’ai aimée hier soir – mais est-ce que cela suffit à sauver une soirée toute entière ? 
Christophe Honoré a dit que certains filmaient l’attente jusqu’à la catastrophe, lui c’était plutôt la conséquence de la catastrophe qui l’intéressait.

Peut-être, ai-je pensé, que de là vient mon désir d’écrire…
De cet endroit des conséquences.


Texte 34 ≈ Sortir du vide ≈ journal vrai/faux de Sophie Poirier
≈ lire l’ensemble des textes de Sortir du Vide

Rédigé par sophie

Auteure et rédactrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s