13h : J’ai mangé dans une immense cantine au sous-sol d’un immense immeuble.
On aurait dit un paquebot.

21h : J’étais assise dans une chaise longue dans la cale d’un bateau pour écouter un concert étrange et fou et simple.
On aurait dit un voyage.

23h : J’ai marché dans la rue, il faisait nuit. Les mains dans les poches, il faisait froid, j’avais le coeur gros.
On aurait dit un retour.


Texte 35 ≈ Sortir du vide ≈ journal vrai/faux de Sophie Poirier
≈ lire l’ensemble des textes de Sortir du Vide

Rédigé par sophie

Auteure et rédactrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s