le maître du temps

Texte 197 ≈ Sortir du vide ≈ journal vrai/faux de Sophie Poirier ≈ Dans mon téléphone, il y a un calendrier. Tout à l’heure, avec le doigt sur l’écran, j’ai fait défiler les années. À l’an 2184, j’ai arrêté. (…)


 

Dans mon téléphone, il y a un calendrier. Tout à l’heure, avec le doigt sur l’écran, j’ai fait défiler les années. À l’an 2184, j’ai arrêté.
D’abord, parce que c’est une activité assez monotone et d’un intérêt intellectuel assez limité – T’as fait quoi cet aprêm ? J’ai lu le calendrier… Ah ouais, et tu comptes la gagner quand ta vie ? –
Et puis, surtout, j’ai arrêté à 2184 parce que d’une certaine façon, j’ai vu ma mort en face. Ça fait drôle.
Après, j’ai pensé qu’installer une application calendrier éternel sur un iphone4 plein d’obsolescences programmées, c’était quand même le comble de la perversité.

NOTA : Je dis éternel mais vu que j’ai arrêté de regarder à 2184, je ne peux pas savoir s’il y a vraiment une fin à ce calendrier… Non, non, n’insistez pas, je ne vérifierai pas, il faut que je gagne ma vie.


≈ lire l’ensemble des textes de Sortir du Vide