Enquête menée, conversations publiées

L’iddac, agence culturelle de la Gironde, m’a demandé de concevoir une publication numérique qui rapporterait les réflexions de professionnels de la culture et/ou de l’enfance au sujet de la création artistique adressée à l’enfance et la jeunesse : « Où en est-on de la question du Jeune Public en Gironde ? »

Travail d’écoute avant tout, être auteur apporte dans ce type de projet une autre approche, notamment dans la méthode : comment mener la conversation, comment laisser la place à ce qui est dit (d’une certaine façon, cette publication va à l’encontre du hashtag partout, même si #JeunePublic :-), comment garder le plaisir de la lecture, comment construire une cohérence visuelle en se passant d’images (il n’y a aucune photo), quel degré d’implication laissait apparaître, transcrire les questions ou non, etc ?

En tout 25 métiers qui se racontent de l’intérieur et 25 individualités qui réfléchissent et partagent les questions que pose cet enjeu de l’accès à la culture et à l’art des enfants et des jeunes.
Avec le Jeune Public, très vite les actions de médiation et d’Éducation artistique et culturelle se greffent à la découverte d’un spectacle ou d’une oeuvre plastique. C’est un sujet largement abordé. Qu’ils questionnent plus profondément le sens même de la médiation ou les problématiques techniques d’organisation, s’adresser au Jeune Public s’amplifie de missions parfois bien plus grandes que le temps alloué pour les réaliser.
Les artistes ont des points de vue intéressants sur ce sujet, selon qu’ils y soient confrontés depuis peu ou qu’ils aient intégré cette dimension depuis le début à leur ADN.
Est-ce à l’artiste de faire le médiateur ? Voici par exemple une question soulevée parmi tant d’autres…

L’ensemble donne une publication pensée pour la lecture à l’écran (mais imprimable aussi), 180 pages en tout. On peut piocher un entretien par-ci par -là, selon qu’on préfère la danse ou la musique, la ville ou une zone rurale, le théâtre ou la lecture, les temps forts ou les toutes petites représentations à l’abri d’une crèche, la sensibilisation ou l’accompagnement, l’étonnement ou l’expérience…

L’objet final donne une large conversation à 25 voix. Des compagnies, des artistes, des programmateurs et directrices de lieux, des responsables de services culturels ou de festivals, des psychologues, une chargée de diffusion…

La restitution publique de l’enquête se déroule le Mardi 14 Mai, de 18h à 20h, à l’iddac, agence culturelle de la Gironde.

Téléchargez la publication
Lire l’édito de Philippe Sanchez, directeur de l’iddac

Conception éditoriale & réalisation des entretiens : Sophie Poirier
Mise en page et illustrations : Studio Palace / Thierry Toumine

Rédigé par sophie

Autrice et rédactrice.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :