« priez pour nous ! on baise pour vous ! « *

J’aimerai (i have a dream) qu’une fois il y ait une masse, une foule, tous autant qu’on est car on est bien plus nombreux qu’on pense (oui j’en suis sûre), j’aimerai qu’on puisse une fois au moins leur montrer que nous pouvons nous aussi, par notre seule présence et notre voix et notre regard, les étouffer, les écraser, les enfermer.


Sachez qu’on peut voir ces choses : samedi après-midi, Bordeaux, parvis de la cathédrale, face à la mairie, une prière de rue, ils sont catholiques intégristes, ils sont à genoux, ils prient « contre le génocide », celui des avortements.

place Pey-Berland ce samedi 16 novembre 2013 ils prient contre l'avortement.
– place Pey-Berland Bordeaux ce samedi 16 novembre 2013 ils prient contre l’avortement –

Nous sommes à Bordeaux. Nous avons une église réservée pour eux, ceux qui sont très intégristes, très extrémistes.
Tapez Saint-éloi Bordeaux et vous verrez bien…
Nous avons aussi un Planning familial dont le local se fait vandaliser il y a 8 jours et qui célèbre ses 50 ans d’existence ce même jour où eux, ils prient CONTRE l’avortement.
De tout ça, il n’y a pas vraiment de presse pour s’en indigner.

Ils sont protégés, car une contre-manif est prévue : j’en suis.
Il y a une quinzaine de gars, les costauds, certains très rasés et blousons, ou lunettes noires et casquettes noires, (l’impression d’une vieille image, ado, puis étudiante, et 2002, encore eux, toujours là ces têtes de pioche pleine de haine), ils ont les bras croisés sur les barrières métalliques + deux rangs de barrières + un rang de CRS. Et nous.
Combien sommes-nous ? 100 ?
Les costauds, ce sont les mêmes qui rient avec le mot banane. Ils sont sûrs d’eux. On le voit dans leurs yeux.
Les intégristes catholiques prient dans la rue protégés par des costauds fachos motivés et entraînés.

Cela se passe la même semaine où une ministre de la justice est attaquée encore sur la couleur de sa peau.
Tous ces gens ne s’occupent que de ça, de toute leur énergie et leur temps et leur saint-esprit : empêcher.
EMPÊCHER L’AUTRE d’être un autre qu’eux.

Cela se passe un samedi après-midi à Bordeaux. Nous sommes combien en face pour les regarder ? 300 ?
De tout ça… il n’y a pas assez de citoyens pour s’indigner.

J’aurais voulu qu’on les entoure, que la masse que nous sommes gonfle et gonfle et les avale tout crus.
Que cet événement (qui n’a l’air) de rien devienne le début d’autre chose.

Christiane Taubira a dit : « Reprenons la parole » citant René Char.
n’y aura pas assez des poètes, vous savez, pour ce combat…
Vous viendrez la prochaine fois.

* le slogan que nous avons crié pour accompagner leur prière…

Lire l’article du magazine Sud-Ouest paru hier soir

À ÉCOUTER > La belle intervention de Christiane Taubira à 2mn 22s
http://www.franceculture.fr/player/reecouter?tools=share&content=4739202