Une chambre à écrire : les RDV

Une Chambre à écrire, c’est un projet initié et inventé par Sophie Robin du Collectif Jesuisnoirdemonde. Elle m’a demandé de l’accompagner pour le mettre en oeuvre. 3 premiers RDV avec 3 auteures : 25 septembre Michèle Lesbre/2 octobre Juliette Mézenc /9 octobre Dominique Sigaud.


Il y a eu d’abord la lecture d’Une chambre à soi de Virginia Woolf. Dans ce texte écrit en 1929, elle y évoque la condition des femmes qui écrivent, des femmes et leur place dans la ville, dans une bibliothèque, dans un café. Elle invente la soeur de Shakespeare et son destin, et si les femmes avaient un endroit pour écrire, un endroit où on ne leur demande pas autre chose que d’écrire…

De là, vient l’idée de cette résidence particulière : une chambre à offrir et à écrire. Ce sera à la Maison Fredon, chambre d’hôtes bordelaise tenue par Mr Xiradakis et partenaire du projet.
Nous avons eu envie d’y inviter trois femmes qui écrivent : Michèle Lesbre, Juliette Mézenc, et Dominique Sigaud. Vous comprendrez notre plaisir à les recevoir…
Chacune habitera cette chambre pendant une semaine.
Nous leur avons proposé également trois promenades à faire. Des promenades dans Bordeaux qui sortent un peu des sentiers touristiques, des promenades comme des évocations de Virginia Woolf.
Avec cette matière commune (la chambre et les promenades), elles écriront bien ce qu’elles voudront…

Leurs textes feront l’objet d’une lecture et d’une publication : à suivre au moment de L’Escale du Livre en avril 2016.

Chacune de leur résidence bordelaise se termine par une rencontre qui a lieu le vendredi soir à 18h30 à la Bibliothèque Mériadeck.
Je m’occupe d’animer ces trois moments de conversation.

Projet soutenu par Le Centre national du Livre, la Région Aquitaine, la Drac Aquitaine, l’Iddac, l’Escale du Livre, la Maison Fredon.
Le Collectif jesuisnoirdemonde est soutenu par la Ville de Lormont et le Conseil Départemental de la Gironde.