Je viens de me rendre compte que je n’existais pas : c’est le titre sous lequel l’artiste Catherine Arbassette a rassemblé 15 peintures.
À l’occasion de sa nouvelle exposition de l’ensemble le 23 octobre à l’I-boat (Bordeaux), elle a présenté une vidéo de quelques minutes, un prolongement…
imagefilmcatherineA_n
Les personnages masqués, que l’on voit dans les tableaux, continuent de traverser cette fête foraine inhabitée. L’étrangeté et la solitude sont racontées d’une autre façon, mais il s’agit bien d’eux, ces gens-animaux, ils posent encore, ils font des tours de « Chenille » comme s’ils ne pouvaient pas faire autre chose, ils se croisent, on entend les grincements et les craquements des mécaniques des manèges vides…
Elle y a ajouté la bande-sonore du texte que j’avais écrit et enregistré pour la première exposition. Le titre de cet article est un extrait du texte Modification du ressenti.

Trois projections ont été faites lors de la soirée à l’I-Boat.
La vidéo est désormais visible ici et .

 

Rédigé par sophie

Auteure et rédactrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s