un instant de panique (19)

Non, mais tu te rends compte, tous les artistes, tous les auteurs, tous les créateurs, tous dans la même histoire, au même moment, avec les mêmes mots à comprendre, avec les mêmes mots à s’opposer, avec les mêmes décomptes, le même nombre de morts quotidien, les mêmes angoisses, la même dystopie, les mêmes pauvretés, les mêmes rythmes, les mêmes absences, les mêmes masques, les mêmes gestes compulsifs, les mêmes obsessions, les territoires rétrécis à tenter d’élargir, les mêmes désirs d’évasion, les pensées dans le même sens, avec nos tentatives d’exister malgré la réalité, de sublimer les épreuves, tous en même temps la même chose !

Tu crois qu’on va tous écrire le même livre ?

Lire la première
Lire le Prologue
Lire la précédente
Lire la suivante
Toutes les chroniques isolées

(2 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :